Les céréales, le pain

 

 

 

 

 

 

 

Les Céréales

Les céréales ont eu, jusqu’à une époque récente, une grande importance dans l’alimentation de toutes les civilisations. L’évolution des habitudes alimentaires ne leur laisse qu’une part mineure dans nos repas quotidiens, part d’autant plus réduite dans l’apport des nutriments essentiels qu’il s’agit de céréales cultivées avec des rendements anormalement élevés, puis ensuite transformées et raffinées à l’extrême avant d’atteindre notre table .

La qualité et l’image des céréales se sont tellement dégradées que l’on jette aujourd’hui le pain, autrefois sacré et on classe souvent le riz blanc parmi les légumes.

Les céréales et notamment le blé sont encore consommées sous forme de pain, de pâtes, de gâteaux, de crêpes. Le boulgour et le couscous, dérivés du blé dur sont encore utilisés, mais l’orge l’avoine, le seigle et le maïs, le sarrasin, le millet étaient encore très appréciés dans les campagnes il y a encore quelques décennies. Ces céréales recommencent à être consommées par ceux qui pratiquent une alimentation naturelle et diversifiée.

La consommation de céréales devrait se faire principalement sous forme de grains entiers simplement décortiqués ou légèrement mondés. Les céréales non décortiquées conservent très longtemps, dans de bonnes conditions de stockage, leur vitalité, comme le prouve le maintien de leur pouvoir germinatif. Dès qu’une graine est mondée ou raffinée, une oxydation se produit et ceci plus rapidement si la céréale est raffinée. Par ailleurs, le raffinage des céréales diminue leur apport en protéines, vitamines et minéraux.

La durée de cuisson des céréales complètes est plus longue car la chaleur ne peut pénétrer et cuire que lorsque l’eau a ramolli et atteint le cœur du grain, mais ce petit inconvénient est compensé par une plus haute valeur nutritive et un goût plus délicat.
La cuisson à l’eau en marmite ordinaire ou en cocote à pression est la plus recommandée.
Pour apporter de la variété et faciliter la cuisine, on peut faire cuire des céréales et des légumineuses ensemble (par exemple riz et azukis, millet et lentille, orge mondé et flageolet) ou des céréales avec des châtaignes.

Les restes de céréales peuvent être réchauffés sur un feu doux avec un peu d’eau ou d’huile ou à la vapeur, on peut aussi en faire des croquettes avec un peu de légumes ou les utiliser pour épaissir une soupe.

Les céréales complètes constituent la base d’une alimentation saine en apportant des glucides lents, des protéines, des vitamines, des oligo-éléments et l’indispensable cellulose pour un bon fonctionnement des intestins.

Les céréales complètes ne font pas grossir, au contraire ! Elles préviennent contre l’obésité.

Une bonne mastication, utile pour tous les aliments est indispensable pour réaliser une bonne assimilation de l’amidon des céréales. Cela permet à la salive de commencer efficacement le processus de digestion qui est ainsi facilité et ne fatigue ni l’estomac ni les intestins. Une mastication prolongée modère notre appétit, nous permet de sentir la saveur subtile des aliments et exerce une action apaisante.

Notre offre de Pain maison au levain naturel

Six sortes de pain à base de farines bio complètes, pétris à l’eau filtrée par osmose inverse, et au vrai levain naturel.

Pains maison du Grand Appétit4 pains :

- Blé ;
- Épeautre non-hybridée / Seigle ;
- Épeautre non-hybridée ;
- Riz / Épeautre non-hybridée.

2 pains sucrés :

- Epeautre NH et seigle aux épices ;
- Epeautre NH aux carottes.

Pains au levain naturel de la Boulangerie Savoyarde

Point de vente à Paris Pains des Bauges, cake aux fruits sec...